Aménagement intérieur Tiny House Stugan

Comment optimiser l’espace à vivre dans une Tiny House ou un studio de jardin ?

Les Tiny Houses se définissent comme des petites maisons, sobres et minimalistes, mais dotées de tout le confort d’une maison traditionnelle (couchages, cuisine et salle de bain). La surface réduite oblige de soigner et d’optimiser l’espace afin de faciliter la vie au quotidien. Et cela n’est pas facile ! L’ergonomie est donc aussi importante que le design, et elle réside en grande partie dans la qualité de l’aménagement intérieur. Le maître mot pour un petit espace de vie réussi, c’est la fonctionnalité ! Nous détaillons dans cet article quelques conseils pour optimiser l’espace d’une Tiny House ou d’un studio de jardin :

  • Exploiter tout le volume de la Tiny House, surtout en hauteur
  • Utiliser l’espace sous les lits pour maximiser le rangement
  • Optimiser l’accès à la mezzanine
  • Bien choisir les portes et les fenêtres de la Tiny House ou du studio de jardin
  • Utiliser l’espace extérieur de la Tiny House

Exploiter tout le volume de la Tiny House, surtout en hauteur :

La bonne gestion de l’espace et de la circulation dans les espaces contraints est une condition indispensable pour avoir une maison agréable à vivre. L’aménagement intérieur est un art qu’il faut maîtriser pour offrir un maximum de confort. Dans ce domaine, il est très intéressant de s’inspirer des aménagements minimalistes et astucieux qui existent dans d’autres habitats de taille réduite, comme les bâteaux, les caravanes ou les van aménagés. 

Concrètement, il s’agit de jouer sur la disponibilité des murs en installant des rangements intelligents (caissons, niches, étagères) sur toute la hauteur de la Tiny House ou encore de privilégier des meubles suspendus pour libérer de l’espace au sol. Autre astuce, installer des filets de rangement sur les murs, par exemple à proximité des couchages ou des espaces de repos. C’est une solution à la fois peu encombrante et très légère.

Utiliser l’espace sous les lits pour maximiser le rangement :

Dans de nombreuses Tiny Houses ou studios de jardin, le couchage principal se situe à l’étage dans la mezzanine. La hauteur sous plafond limitée à cet endroit est peu propice pour surélever le lit et y inclure des rangements. Parfois, le couchage principal ou d’appoint est situé en bas, ce qui ouvre plus de possibilités pour des rangements supplémentaires. C’est le choix que nous avons fait chez STUGAN, en concevant une Tiny House adaptée à l’hébergement touristique et locatif avec 4 véritables couchages. Dans ce cas, le lit principal est installé en bas et peut être surélevé. Un lit avec des tiroirs, un lit coffre, un lit peigne ou un lit escamotable constituent alors une solution idéale pour y ranger des affaires tout en gagnant de la place.

Optimiser l’accès à la mezzanine :

De manière générale, pour optimiser l’espace dans une Tiny House, ce qu’il faut retenir c’est d’équilibrer les surfaces de circulation et de rangement. Cela garantit un habitat fonctionnel et agréable à vivre. Selon cet adage, l’accès à la mezzanine représente aussi bien une opportunité qu’un inconvénient pour l’aménagement intérieur. Plusieurs choix sont possibles. Si l’on souhaite plus de rangements, alors l’installation d’un escalier avec des tiroirs et une penderie intégrés est une évidence. Si l’objectif est de maximiser l’espace à vivre et de fluidifier les déplacements, alors l’utilisation d’une échelle est un bon compromis. Pour gagner plus d’espace encore, une échelle amovible qui se range sur le mur quand elle n’est pas utilisée est le mieux.

Bien choisir les portes et les fenêtres de la Tiny House ou du studio de jardin :

Le choix des ouvrants est aussi très important et ne doit pas être négligé lors de l’étape de conception. Plusieurs critères sont à prendre en compte entre le choix de la taille, des couleurs, des matériaux, du sur-mesure ou du standard et du mode d’ouverture/fermeture. Dans un espace réduit, l’emprise des portes et des fenêtres peut vite devenir un problème au quotidien : choc sur les meubles ou les murs, ouverture incomplète, difficulté de circulation… Heureusement des solutions existent. Le recours pour l’entrée principale à une porte coulissante permet de gagner de l’espace et de fluidifier la circulation. Autre astuce pour l’aménagement intérieur, l’installation d’une porte à galandage (l’ouvrant se cache dans la cloison lors de l’ouverture) convient parfaitement pour une salle de bain, puisqu’elle offre une solution pratique et esthétique. Pour les fenêtres, là encore plusieurs solutions existent : les fenêtres coulissantes aussi, celles qui s’ouvrent totalement vers l’extérieur (on parle d’ouverture à l’anglaise), les fenêtres à soufflet (ouverture partielle en projection vers l’intérieur) ou encore les fenêtres à l’italienne (ouverture partielle en projection vers l’extérieur). Si aucune de ces solutions n’est possible, pour des raisons techniques, d’approvisionnement ou de budget, alors les fenêtres à la française (ouverture classique vers l’intérieur) restent la norme.

Utiliser l’espace extérieur de la Tiny House :

Nous le rappelons, une Tiny House se limite à une vingtaine de m² habitables, mezzanine comprise. Pour gagner de l’espace supplémentaire, autant innover ! A ce jeu-là, l’exploitation de l’espace extérieur environnant est une aubaine. L’originalité et le bricolage sont de mise pour imaginer des solutions complémentaires intelligentes. Dans cette optique, de nombreuses Tiny Houses sont équipées d’un coffre extérieur, souvent placé à l’avant au niveau de la flèche de la remorque. Il accueille la plupart du temps le local technique avec une bouteille de gaz et les divers branchements. L’exercice peut être poussé encore plus loin avec l’installation d’autres coffres ou armoires amovibles pour étendre la capacité de stockage en extérieur. Point important, il convient de privilégier des équipements protégés, qui se ferment et soient imperméables. Toutefois, il faut aussi garder à l’esprit la possibilité de pouvoir les bouger et les ranger facilement si la Tiny House vient à être déplacée.

En résumé :

Au-delà de l’aspect purement fonctionnel d’une Tiny House, où l’organisation est importante pour maintenir un espace adapté à la vie quotidienne, ce type d’habitat implique surtout de se concentrer sur l’essentiel. La surface réduite doit ainsi nous inciter à repenser notre mode de vie et tendre vers la sobriété. Il faut voir cela comme l’opportunité de distinguer ce qui est superflu, pour ne pas s’encombrer d’objets inutiles et conserver seulement le strict nécessaire.

Un tel mode de vie peut même devenir une source d’inspiration et de bien être !

Interessé(e)? Partagez!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

articles similaires