Pourquoi la Tiny House a toute sa place dans les campings ?

Les Tiny Houses rencontrent un réel succès ces dernières années, tant chez les particuliers que les professionnels du tourisme. Dans cet article, nous nous intéressons à l’intérêt que représentent les Tiny Houses comme produit locatif et l’engouement que suscite leur installation dans les campings et Parc Résidentiels de Loisirs. 

Plusieurs raisons expliquent cette tendance de fond, avec la dynamique du marché de l’Hôtellerie de Plein Air, la diversification des Habitations Légères de Loisirs et l’avènement des hébergements insolites.

L’essor du camping :

Hier comme aujourd’hui, le camping en France c’est l’histoire d’un véritable succès! La France est le 1er pays d’Europe en nombre de campings, avec plus de 8 000 établissements dans le pays. Cela se traduit par l’existence de plus de 900 000 emplacements pour y passer ses vacances.

Seuls les Etats-Unis font mieux dans le monde. Le camping en France est ainsi le second mode d’hébergement à la nuitée après l’hôtellerie traditionnelle, et les chiffres sont en constante augmentation, avec 20% de nuitées en plus depuis depuis 10 ans.

Du camping au glamping :

Au-delà de l’engouement et de la fréquentation des campings en hausse, la transformation du secteur se traduit par une montée en gamme des hébergements, des infrastructures et des prestations offertes. On évoque maintenant le “glamping”, contraction des termes “glamour” et “camping”. 

Le « glamping », c’est la nouvelle tendance du tourisme de plein air, alliant nature, confort et respect de l’environnement. Il joue la carte de l’atypique en proposant des hébergements hors des sentiers battus, comme les Tiny Houses, auxquels sont ajoutés des services et prestations de qualité pour toute la famille.

La transformation des emplacements nus en emplacements équipés :

Pendant longtemps, le camping a consisté principalement à profiter d’emplacements nus sur lesquels installer une tente, une caravane ou un camping-car, avec la nécessité d’utiliser et partager les sanitaires du camping avec les autres vacanciers.

Le développement du glamping a poussé de nombreux établissements à transformer des emplacements nus pour les équiper par des hébergements clé en main, comme les mobil-homes, les chalets, les lodges, les yourtes, les Tiny Houses et habitats insolites. C’est l’avènement du concept de l’Hôtellerie de Plein Air.

La diversification de l’offre d’hébergement avec l’arrivée de nouveaux habitats insolites :

L’arrivée massive des mobil-homes dans le paysage touristique a eu pour effet d’uniformiser l’offre d’hébergement et l’apparence de nombreux campings d’une région à l’autre. Plus difficile alors pour les établissements de trouver un axe de différenciation par rapport à la concurrence. Il a fallu alors pour certains se réinventer afin de se distinguer et faire émerger une image plus innovante. Cette obligation de diversification s’est traduite par la création et le développement de nouveaux produits et services.

L’essor ces dernières années de plusieurs types d’hébergements insolites a dès lors contribué à attirer de nouveaux clients, en quête de nouvelles expériences. A cet égard, l’installation de Tiny Houses dans les campings permet de répondre à des valeurs de sobriété et de responsabilité pour lesquelles les touristes accordent de plus en plus d’importance dans le choix de leur destination de vacances.

La mobilité de la Tiny House pour l’installer et la déplacer facilement :

Les Tiny Houses ont la particularité d’être de petites maisons sur remorque plutôt légères et compactes en comparaison des mobil-homes. Cela leur confère une certaine flexibilité pour être installées et déplacées régulièrement d’une parcelle à l’autre dans un camping, selon les besoins de réorganiser les espaces d’une saison à l’autre. Cette mobilité immédiate permet aussi d’en faire un hébergement idéal dans les zones exposées aux risques d’inondations, lorsqu’elles sont autorisées à l’aménagement.

La dimension plus durable de la Tiny House avec l’usage de matériaux écologiques :

Les Tiny Houses répondent le plus souvent à la norme des constructions à ossature bois, avec l’utilisation de matériaux écologiques. Le recours à ces matériaux naturels, comme le bois et les isolants bio-sourcés (la laine de mouton, le biofib trio ; mélange de coton-lin-chanvre…) garantit un impact environnemental beaucoup moins important que les mobil-homes par exemple, fabriqués principalement à base de matériaux non recyclables. La surface plus réduite des Tiny Houses et leur meilleure isolation thermique (à la chaleur comme au froid) réduit aussi les consommations énergétiques associées à son utilisation.

La Tiny House pour héberger le personnel saisonnier dans les campings :

En parallèle de l’accueil des vacanciers, une problématique souvent oubliée persiste dans les zones touristiques. L’hébergement du personnel saisonnier qui travaille dans les campings constitue une réelle difficulté pour les acteurs du secteur. Cette réalité est d’ailleurs mise en lumière aujourd’hui avec les difficultés rencontrées par les acteurs touristiques à recruter du personnel pour l’été.

Les hébergements de courte durée sont la plupart du temps mis en location à la semaine pour accueillir les touristes, ce qui réduit les possibilités d’hébergement pour les saisonniers à proximité de leur lieu de travail. L’installation de Tiny Houses dans les campings, en marge des équipements dédiés au locatif pour les touristes, permet de les héberger sur site tout en optimisant l’espace consacré à ce besoin.

Au-delà des campings traditionnels, l’émergence du slow tourisme :

Sur fond de terroir et d’un ancrage plus local, de nouvelles offres écotouristiques font la part belle aux Tiny Houses pour répondre à un besoin d’évasion en pleine nature. On parle alors de slow tourisme qui allie le plaisir de voyager lentement, en prenant le temps de mieux découvrir les territoires et les habitants qui nous entourent. De nouveaux acteurs ont émergé sur ce segment comme Parcel, Parenthèse, Senja ou Yawa qui proposent la location de Tiny Houses pour des séjours éco-responsables, au cœur de la nature et à l’empreinte écologique réduite.

Pour résumer cet article, nous pouvons affirmer que les Tiny Houses représentent une solution dans l’air du temps pour concilier un mode d’hébergement durable, confortable, flexible et rentable. Une vérité valable pour l’ensemble des professionnels de l’Hôtellerie de Plein Air ; aussi bien pour les campings traditionnels que les nouveaux acteurs qui prônent un tourisme raisonné et plus local.

Interessé(e)? Partagez!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

articles similaires